Gencives rétractées ? Les solutions existantes

0

La rétraction des gencives se manifeste par la récession gingivale ou récession parodontale, la diminution, voire la disparition des gencives et de l’os alvéolaire. Seule la racine de la dent se dévoile de manière à déformer l’apparence de vos dents en faisant paraître la dent plus longue. En effet, la gencive s’éloigne progressivement du collet de la dent jusqu’à disparaître. Cette rétraction dure des années et son évolution n’est pas toujours très évidente.

Symptômes

La rétraction des gencives peut être diagnostiquée sous la présence de certains signes cliniques. Le premier symptôme à prendre en considération est la déformation de la dent et la mise en évidence des racines. Le second symptôme est le changement de la couleur de la dent. A part cela, elle devient plus sensible au froid, au chaud ou encore à certains aliments épicés et même au contact.

Raisons déterminantes

Les gencives se rétractent progressivement par la complication des facteurs anatomiques comme une malformation dentaire, une fragilité des gencives, la traction des freins et brides, incision osseuse ou encore un manque de tissu kératinisé. En effet, ces facteurs sont la plupart du temps innés et apparaissent donc depuis la naissance. Le fait de ne pas tenir compte de ces facteurs en adoptant un mauvais traitement des dents provoque la rétraction des gencives. Ainsi, outre les facteurs anatomiques, il existe également les facteurs externes qui peuvent se présenter par un brossage non approprié soit par une brosse à dents trop dures soit par un brossage trop violent. La carence en vitamine C affecte d’un autre côté la solidité des gencives, ce qui peut également favoriser l’évolution de la récession gingivale. Une restauration dentaire mal adaptée, les piercings mais aussi le tabac font partie des facteurs déclenchant la maladie. Le fait de faire grincer les dents peut également favoriser la rétraction en créant une espace entre les dents et la gencive.

Traitements

Prévention par une bonne hygiène dentaire

Pour soigner la rétraction des gencives, il faut commencer par adopter une bonne hygiène buccale. Les débris alimentaires sur les dents doivent être éliminés tous les jours pour éviter une quelconque infection pouvant avoir de conséquences néfastes sur les gencives. Il faut également se brosser les dents, non seulement régulièrement mais également de façon appropriée, c’est-à-dire avec une brosse à dents souple ou électrique, doucement, verticalement et pour finir, il faut passer un fil dentaire. La consultation chez un dentiste au moins deux fois par an est également très importante. Manger des aliments sains, de préférence riches en vitamine C permet également de fortifier les gencives. Pour que les gencives ne se rétractent pas, il est déconseillé de brutaliser les dents en les utilisant de manière inadéquate comme pour ouvrir une bouteille ou pour se ronger les ongles.

 

Traitement non invasif : les facettes dentaires

Les facettes dentaires sont des pellicules ultra fines en céramique recouvrant la dent, sans besoin de la tailler. Elles permettent de protéger l’email, mais également les collets dénudés très sensibles. Pour en savoir plus : n’hésitez pas à consulter ce site sur les facettes dentaires (prix, déroulement, indications, etc.). Tous les cas ne s’y prêtent pas, et il est important d’en discuter avec votre chirurgien-dentiste pour connaître la faisabilité d’un traitement par facettes.

Traitement chirurgical : la greffe gingivale

Toutefois, pour un traitement rapide, on a parfois recours à une greffe gingivale qui consiste à suturer une partie de la peau sur la racine dentaire évidente.

Bref, les problèmes dentaires sont principalement dus aux bactéries se propageant dans la bouche et la rétraction des gencives n’échappe pas à la règle. Elle peut se terminer par la perte définitive des dents si les précautions adéquates pour avoir des dents saines et pour les garder le plus longtemps possible ne sont pas prises.

Partagez

Laissez un commentaire