Les tests salivaires : un outil de prévention qui va vous rendre dépendant…

0

Identifier les personnes à risque carieux permettrait de mieux prévenir et combattre les caries alors qu’une personne sur 5 concentre plus de la moitié des besoins en soins dentaires… Va-t-on vers une généralisation des tests salivaires ?

L’utilité du test salivaire

Cet outil de prévention, assez mal connu du grand public, permet d’identifier les populations à risques, qui ont le plus de probabilité de développer des caries, avant qu’elles ne soient touchées.

La carie est une pathologie infectieuse transmissible, due à des bactéries acidogènes colonisant les surfaces dentaires, dont les streptocoques et les actinomycès qui forment la plaque dentaire.

 Une bouche plus « acide » favorise l’apparition des caries.

Un test salivaire de Ph reflète la capacité qu’à la salive à limiter l’acidité, grâce à la lecture du changement de couleur d’une bandelette au contact de la salive.

Ces tests permettent d’évaluer le débit salivaire qui assure le « nettoyage » des surfaces dentaires, l’acidité de la salive qui aide à déterminer le risque de déminéralisation de l’émail qui induit la carie ainsi que la présence et la quantité de certaines bactéries qui influent sur le risque carieux.

Il est donc aujourd’hui possible de détecter ces bactéries grâce à un test salivaire bactérien qui mesure leur présence et leur taux.

 Les enfants sont particulièrement concernés !

En France, 20 à 30 % des enfants concentrent 80 % des caries. On peut, par exemple, détecter un enfant à risque, avant que la carie dentaire ne se manifeste et entreprendre un test salivaire à l’âge de deux ans. Ainsi, le service dentaire scolaire de la ville de Bâle en Suisse, en collaboration avec les pédiatres, a instauré un test salivaire pour tous les enfants de 2 ans.

Le déroulement du test

Le test salivaire est simple, efficace indolore, et joue un rôle important pour déterminer votre risque carieux individuel (RCI).  Il peut être réalisé par votre chirurgien-dentiste. Vous mastiquez un chewing-gum de paraffine pendant 5min afin de stimuler votre salivation. Ensuite, votre chirurgien-dentiste va récupérer votre salive afin de définir sa qualité et sa capacité à neutraliser l’acidité produite par les bactéries. Il évaluera ainsi, le nombre de bactéries responsables des caries et pourra vous proposer un traitement préventif individualisé.

 Mettez le test salivaire dans votre « boite à outils »

Le test salivaire, en complément de l’analyse d’autres paramètres et notamment de l’hygiène de vie et des risques de prédisposition (parents atteints de nombreuses caries etc.), permet de mieux évaluer le Risque Carieux Individuel. Son utilisation dépend des politiques de santé publique et de la sensibilisation de tous les acteurs : pédiatres, dentistes, parents (pour leurs enfants) et le grand public en général. Notre société deviendra-t-elle « accroc » au test salivaire ?

Partagez

Laissez un commentaire