Le stress et son impact sur la santé parodontale

0

Le sourire et l’haleine jouent un rôle très important dans la communication humaine. Cependant, les maladies parodontales peuvent tout gâcher et présentent un sérieux problème de santé publique. Ainsi, comme la santé de tout autre membre du corps humain, la santé parodontale ne doit, en aucun cas, être négligée. Le présent article présentera en premier lieu quelques informations sur les maladies parodontales. En second lieu, les facteurs favorisant le stress et en dernier lieu le lien existant entre la santé parodontale et le stress.

Présentation des maladies parodontales

Les maladies parodontales peuvent se définir comme étant des infections bactériennes ou microbiennes détruisant, généralement, les tissus qui se trouvent autour des dents, les parodontes. Dans la plupart du temps, les tissus les plus affectés sont les fibres d’attachement ou ligament ou encore desmodonte, la gencive, mais aussi l’os qui a pour rôle de supporter les dents. On entend par gingivites lorsque la gencive est l’endroit précis atteint sinon, il s’agit d’une parodontite si l’os alvéolaire ou les tissus sous-jacents sont touchés.

Présentation du stress

À l’heure actuelle, le stress est considéré comme la maladie du siècle. Ses causes sont multiples. Il peut se définir comme étant la principale conséquence des différentes contraintes journalières subies par la personne concernée. Autrement dit, c’est une situation que le corps humain subit. Elle peut être soit agréable, moins agréable ou pas agréable du tout. Aussi, elle peut être psychologique, émotionnelle, physique ou chimique. Face à cela, l’organisme réagit biologiquement ou psychologiquement. Il est important de préciser que cette réaction ou réponse de l’organisme n’est point spécifique à la situation subie. De ce fait, il doit s’adapter à chaque situation qui se présente. Ce qui n’est pas toujours évident.

Les différents facteurs qui favorisent le stress

Les facteurs favorisant le stress sont assez nombreux et inévitables. D’une manière générale, les chocs qu’ils soient physiques, tels que les blessures, les accidents ou autres, qu’émotionnels comme la disparition, la séparation inattendue figure parmi les principaux facteurs de stress. À cela s’ajoutent les différents changements de la vie de la personne concernée : déménagement, entrée dans la vie professionnelle active, nouvelle mode de vie et les évènements marquants dont le mariage, l’entretien d’embauche, les réunions… L’environnement social et celui du travail jouent également un grand rôle dans l’origine du stress.

Les impacts du stress sur la santé parodontale

Un sujet stressé a toujours tendance à se serrer les dents. Ce n’est pourtant pas bon pour la santé de ces derniers. En se serrant les dents, les détériorations parodontales ont lieu. A cela s’en suit le déchaussement des dents. Dans le cas où il y a des lésions du parodonte, les douleurs musculaires ne tardent jamais à apparaître. Il en est de même pour les maux de tête. D’où la perte de l’efficacité professionnelle du sujet. À part cela, le fait de se serrer les dents en étant stressé peut être l’origine de la compression articulaire provoquant des acouphènes. Ces derniers sont en effet des sifflements permanents qui ont lieu au moment du sommeil. Les bruits sont assez intenses et gênants. Ce qui nécessite la prise de certaines doses de somnifères. Ce n’est pas tout, le stress peut entraîner des troubles au niveau des articulations dentaires. Ces troubles, quant à eux, engendrent la luxation ou entorse. La douleur n’est pas minime, elle nécessite, une fois de plus, la prise de médicaments. Si le problème ne se résout pas après cette prise, l’ouverture buccale peut devenir limitée et il est fort possible que le sujet concerné soit dans l’obligation d’arrêter son travail. Enfin, l’entorse articulaire dentaire en étant très douloureuse peut entraîner un handicap fonctionnel majeur.

Partagez

Laissez un commentaire