SubliSmile centre de cosmétique dentaire

L’implant dentaire, la meilleure solution pour une agénésie

0

Avoir de belles dents, c’est ce que tout le monde souhaite. C’est indispensable au bien-être de tout un chacun, mais aussi pour avoir un beau sourire. À part les nombreuses maladies qui peuvent attaquer les dents, il existe également des malformations ou problèmes les concernant. Parmi eux figure l’agénésie dentaire. Ci-dessous, nous allons essayer de voir de plus près ce qui en est de celle-ci dont la présentation, le développement, les conséquences, mais surtout les traitements y afférents.

Qu’est-ce que l’agénésie dentaire ?

L’agénésie est considérée comme une maladie orpheline rare. Il s’agit en effet de l’absence congénitale du germe de la dent. Il se peut qu’il y ait une ou plusieurs dents absentes, mais elle est mentionnée à partir de six dents absentes. Elle se manifeste par l’absence de la repousse de la dent ou des dents une fois que la dent ou les dents de lait sont tombées. L’agénésie peut être d’origine héréditaire ou causée par des maladies infectieuses congénitales telle que la syphilis, la rubéole ou autre syndrome comme la trisomie 21. De nos jours, il existe des solutions pour remédier ce cas.

Les conséquences de l’agénésie

Comme tout autre problème sanitaire, l’agénésie présente des conséquences pour la personne concernée. Dans un premier temps, l’agénésie dentaire est un problème esthétique. L’individu atteint manque de dents. Mais encore, pour le cas d’un enfant ou d’un jeune adolescent, il peut avoir un complexe envers ses amis, mais aussi des problèmes de phonation d’où un frein au niveau de la scolarité peut se présenter. À part cela, les amis et/ ou collègues de classe peuvent être méchants et se moquer de lui. Cependant, cette raillerie n’est pas toujours facile à digérer. Du côté santé, l’agénésie peut entraîner des troubles chroniques au niveau de la digestion. Bref, les problèmes se situent généralement au niveau de la phonétique, de l’esthétique et au niveau de l’alimentation et de la digestion.

Les traitements de l’agénésie dentaire

Jusqu’à présent l’implantation dentaire reste le principal traitement de l’agénésie dentaire. Ce traitement permet au patient d’avoir une nouvelle dent ayant presque les mêmes structures que la vraie. D’une manière générale, l’implant dentaire pour le cas de l’agénésie consiste à maintenir la dent sur les os de la mâchoire. Il est appelé implantologie dentaire c’est-à-dire qu’une fausse dent est implantée sur l’endroit où il en manque. Pour la réalisation de cette implantologie dentaire, trois phases sont indispensables. Il s’agit en effet de la greffe osseuse, la pose de la pièce de jonction située entre la mâchoire et la dent et l’implant de la fausse dent. Pour un résultat réussi, il est toujours conseillé de consulter un spécialiste dans le domaine.

La prise en charge de l’implant pour l’agénésie dentaire

L’agénésie dentaire est une maladie très rare que ce soit chez l’enfant que chez l’adulte. De ce fait, l’assurance maladie, depuis le 28 juin 2007, a décidé de prendre en charge tous les traitements concernant cette maladie pour tous les enfants de 6 ans jusqu’aux enfants atteignant la fin de la croissance. Pour ce qui en est des adultes, la prise en charge a été accordée le 9 janvier 2012. Pour obtenir cette prise en charge, il est indispensable de faire une demande. C’est au médecin de rédiger le protocole de soins. Il est important de noter que le protocole doit être accompagné d’un document d’aide au remplissage. Cela à cause de la complexité des informations qui permettent de situer la santé bucco-dentaire du patient, mais aussi permettant de savoir quel type de traitement est le plus adapté.

 

 

Partagez

Laissez un commentaire