SubliSmile centre de cosmétique dentaire

Les maladies parodontales et la grossesse

0

De nos jours, une croyance d’antan reste toujours valable pour de nombreuses personnes : « Un bébé, une dent ». Croyance sous-entend en effet qu’une grossesse peut entraîner la perte d’une dent chez la maman. Cela est dû aux modifications physiologiques de la femme. Ainsi, les défenses face aux bactéries sont réduites au niveau de l’intérieur de la bouche. Ce dernier devient aussi très susceptible aux différents soucis et problèmes de gencive. Il est important de noter que les maladies parodontales ont des conséquences néfastes chez la femme enceinte. Ci-dessous, nous allons essayer de voir ces impacts.

La douleur et le stress

Déjà, la période de grossesse n’est pas toujours une période facile à traverser pour la femme. Avec une maladie parodontale, ce serait pire. Les douleurs seront plus aiguës. Ce qui entraîne l’absence du goût aux repas et la perte de poids. La maladie parodontale peut également engendrer le stress, l’anxiété et la nervosité chez la personne concernée. Tout cela n’est pourtant pas bon pour la maman et pour le bébé.

La menace de naissance prématurée de l’enfant

Les scientifiques ont confirmé que la maladie parodontale chez la mère enceinte se présente comme étant un facteur de risque pour la naissance prématurée du bébé. L’infection parodontale est des fois sous-estimées pourtant elle est dangereuse comme toute autre infection pour la femme enceinte, surtout lorsqu’elle n’est pas traitée le plus tôt possible et comme il se doit. Cette menace de naissance prématurée survient généralement entre la 26e et la 37e semaine. Elle engendre une contraction utérine très douloureuse, mais encore non dépressibles. Dans certains cas, le bébé peut voir le jour avec quelques anomalies visibles ou pas.

Des complications à l’accouchement

Il est important de noter que les maladies parodontales peuvent engendrer ou favorise le développement des infections chez le sujet concerné. Les femmes enceintes souffrant des maladies parodontales rencontrent dans la plupart du temps certaines complications à l’accouchement. Cela parce que l’organisme est déjà un terrain sensible aux différentes maladies et infections.

Le retard de croissance fœtale et faible poids du bébé à la naissance

Une infection non traitée dérange tout bon fonctionnement du corps humain surtout chez la femme enceinte. Ce dérangement atteint, à la fois, la mère et l’enfant et peut être l’origine du retard de croissance du fœtus. Ce dernier n’étant pas en très bonne santé ne grandira pas comme il se doit. Cela surtout quand la maladie n’est pas traitée. Dans le cas où le bébé est né prématuré, il est tout à fait possible qu’il ait un faible poids, plus ou moins inférieur à la normale. Cela parce qu’il devrait encore prendre du poids pourtant, il a vu le jour prématurément.

Des enfants fragiles

Déjà dans le ventre, le bébé est victime de l’infection qui atteint la mère lorsque les problèmes parodontaux ne sont pas traités. Cela aura tôt ou tard des impacts négatifs chez le bébé. Sa croissance et le développement de ses sens peuvent être freinés. Sa défense immunitaire peut également être très faible. Le bébé et plus tard l’enfant résistera moins aux différentes infections qui peuvent l’atteindre.

Partagez

Laissez un commentaire