SubliSmile centre de cosmétique dentaire

Comment réparer des dents abîmées grâce à l’inlay et l’onlay ?

0

L’inlay et l’onlay sont des dispositifs mis en place pour réparer des dents abimées en faisant appel à des couronnes prothétiques. Cette technique, qui consiste à reconstituer la dent, s’utilise généralement pour restaurer les dents postérieures.

 

L’inlay

L’inlay est une couronne prothétique qui remplace la partie invisible des dents : ces dernières sont réparées de l’intérieur. Elle est préconisée lorsque la carie a pris de l’ampleur et permet de garder la dent vivante. Pour sa fabrication, le prothésiste fait preuve de précision et se base sur l’empreinte de la dent en en question.

Cette pièce ne doit surtout pas être confondue avec les amalgames en composite. Le principe est sensiblement le même mais la qualité du résultat obtenu est très différentes. En effet, l’amalgame s’utilise également pour la restauration dentaire. Etant coulé directement dans cette dernière, il subit l’action de la salive et devient plus poreux au fil du temps. Pour sa part, l’inlay s’adapte à la perfection à la dent abîmée, pour une reconstitution optimale.

 

L’onlay

Il s’agit également d’une couronne prothétique. A la différence de l’inlay, cette pièce est destinée à la reconstruction de la partie supérieure de la dent. C’est un dispositif idéal pour réparer une dent cassée et/ou dont la pointe est abîmée.

L’onlay présente une foule de points forts. D’abord, il est particulièrement esthétique car il permet une restauration à l’identique de la partie visible de la dent. Ensuite, sa pose ne nécessite pas une dévitalisation laquelle. Dans la mesure où la pièce est collée, celle-ci est totalement étanche. Et surtout, l’onlay propose des résultats durables.

 

L’inlay-onlay

Dans le cas d’une restauration mixte de la dent qui implique à la fois une réparation de la partie visible et de la partie invisible de la dent, on parle d’inlay-onlay. Autrefois, les pièces étaient principalement en fer.

Aujourd’hui, les spécialistes font appel à des matériaux et des techniques innovantes afin d’obtenir des couronnes prothétiques toujours plus esthétiques. Désormais, on retrouve essentiellement des inlays et des onlays en céramique ou en résine composite. Il est alors possible de reproduire la forme et la couleur des dents d’origine.

 

Avantages et coût

L’inlay et l’onlay se posent comme une excellente alternative au plombage traditionnel et aux amalgames ou résines dentaires. Avec les couronnes prothétiques, la qualité du joint est bien meilleure. Cela rend les points de contact avec les dents alentours plus fiables. De cette manière, les risques de nouvelles caries et d’inflammation de la gencive sont limités. En outre, grâce à l’inlay et l’onlay, on peut éviter (retarder) la pose d’une couronne dentaire qui implique la dévitalisation d’une ou plusieurs dents.

En marge des avantages, il faut tenir compte du principal inconvénient qui est le coût. La pose d’inlay ou d’onlay est particulièrement onéreuse et il faut prévoir deux séances pour sa mise en place. La facture peut aller jusqu’à 600 euros. Tout dépend de l’ampleur de la carie, du matériau utilisé et du temps dépensé par le dentiste. En ce qui concerne le remboursement par la Sécurité Sociale, celui-ci est d’environ 10 %.

Partagez

Laissez un commentaire