Les problèmes pouvant survenir durant un traitement orthodontique et les solutions correspondantes

0

Un traitement orthodontique peut être accompagné de différentes contraintes. Parfois, des douleurs, des gênes ou des irritations peuvent apparaître. Ou alors, l’appareil présente quelques défauts. Voici quelques conseils pour bien réagir en cas de problèmes survenant au cours d’un traitement orthodontique.

 

Que faire en cas de douleurs ?

Des douleurs peuvent faire leur apparition dans les heures qui suivent la pose de l’appareil orthodontique. Les dents sont alors particulièrement sensibles. Ces sensations désagréables sont causées par la tension du dispositif orthodontique. Elles peuvent être exacerbées par la mastication. Cette gêne est tout à fait normale après la mise en place de l’appareil et chaque fois que ce dernier est activé. Si l’inconfort persiste sur quelques jours, il est possible de prendre un antalgique, ce médicament est habituellement prescrit au moment de la pose du dispositif orthodontique. Si les douleurs sont trop importantes et se prolongent durant de nombreux jours, il est recommandé de prendre rendez-vous avec l’orthodontiste.

 

Irritations

Des irritations peuvent aussi apparaître. Celles-ci surgissent généralement au début du traitement. Elles sont dues au frottement des différents éléments qui constituent l’appareil et se constatent au niveau des muqueuses, la langue, les lèvres, l’intérieur des joues, la gencive. Pour éviter de désagrément, il est conseillé de faire appel à une cire protectrice ou à des bâtons de silicone. Ceux-ci sont généralement prescrits par l’orthodontiste. Ils s’utilisent pour recouvrir entièrement l’appareil, au niveau des zones irritées.

Moins souvent, les irritations peuvent être causées par un fil qui a « sauté » ou un fil qui s’est allongé au fil des activations. Dans certains cas, le problème peut être réparé avec une pince à épiler. Ou alors on fait appel à la silicone ou à la cire. Si aucune de ces solutions ne fonctionne, il faut alors s’adresser à l’orthodontiste.

 

Soucis au niveau de l’appareil

Parfois, l’appareil orthodontique peut afficher des défaillances. Dans le cas où l’appareil orthodontique amovible est brisé, il est préférable de ne plus le porter. Celui-ci doit être réparé dans les meilleurs délais. Si une ligature élastomérique ou métallique s’est enlevée accidentellement ou non, il est possible d’essayer de la remettre en place ou d’appliquer de la silicone ou de la cire afin d éviter les irritations. Le cas échéant, il n’est pas indispensable de consulter dans l’immédiat. Patienter jusqu’au prochain rendez-vous ne porte pas à conséquence.

A la suite d’un choc, après une activité sportive intense ou après avoir mastiqué une nourriture très dure, il arrive qu’une fixation de la prothèse soit perdue ou que le boîtier décolle. Le patient se rend compte de ce phénomène au moment de se brosser les dents. Dans le cas où le descellement ne provoque pas de blessure ou d’irritation, une consultation n’est pas indispensable. Toutefois, il est nécessaire d’informer l’orthodontiste de la nécessité d’une réparation pour la prochaine visite.

Dans tous les cas, si les attaches se détachent trop fréquemment, il est utile d’en connaître la cause car ce n’est pas normal. L’orthodontiste doit trouver ce qui ne va pas et apporter les modifications qui s’imposent.

Partagez

Laissez un commentaire