SubliSmile centre de cosmétique dentaire

Mieux connaître la parodontite : causes, traitement et prévention

0

La parodontite est une maladie inflammatoire qui est causée par des bactéries. Ces dernières s’attaquent au parodonte, ensemble de tissus qui soutiennent les dents. Il est notamment constitué de la gencive, des os des mâchoires, des vaisseaux sanguins, des tissus nerveux et du ligament alvéo-dentaire. Découvrez tout ce qu’il faut savoir de cette affection qui, si elle n’est pas traitée, peut causer de véritables dégâts. C’est un problème dentaire qui doit être pris au sérieux.

 

Les signes

La parodontite se manifeste de façon sournoise. Dans la plupart des cas, le sujet ne se doute pas une seule seconde de ce qui se trame et il est souvent trop tard quand il s’en rend compte. Ceci s’explique notamment par le fait que cette maladie ne s’accompagne généralement pas de douleurs.

Une fois que la parodontite est installée, les symptômes se bousculent : halitose (mauvaise haleine), saignement lors du brossage des dents ou lors de l’utilisation du fil dentaire, déchaussement dentaire… A souligner que près de trois quarts des pertes de dents sont provoquées par cette maladie.

 

Les causes de la parodontite

Les coupables de la parodontite sont les bactéries. Ces dernières sont à l’origine de la plaque et du tartre au niveau du sillon des gencives. Elles causent ainsi une inflammation de ces dernières. En absence de traitement, les choses s’aggravent. L’os qui maintient la dent peut être détruit. Un autre désagrément surgit alors : les dents se mettent à bouger. Il est également possible que des poches péridentaires fassent leur apparition. Celles-ci peuvent être le siège d’une infection laquelle est accompagnée de douleurs et de gonflements.

Il convient de souligner qu’il existe des facteurs qui accroissent le risque de parodontite, en l’occurrence le diabète et le tabagisme. Ce problème peut aussi avoir un caractère héréditaire.

 

Diagnostiquer la parodontite

Le diagnostic de la parodontite est assez simple mais il faut consulter au plus tôt. Le dentiste réalise une radiographie afin d’évaluer le degré de destruction des os. Il procède ensuite à un sondage péridentaire afin d’analyser la profondeur des poches. De cette manière, il peut estimer la gravité de la maladie et le stade d’évolution. Le dentiste se base également des saignements pour établir un diagnostic.

 

Comment traiter la parodontite ?

Il existe deux principales façons pour traiter la parodontite. Le traitement peut être chirurgical ou non. Le dentiste préconisera la méthode la mieux adaptée au cas. Actuellement, l’utilisation de greffes osseuses est une technique de plus en plus populaire.

Dans tous les cas, il est indispensable d’adopter une hygiène bucco-dentaire rigoureuse après le traitement. Par ailleurs, il est nécessaire de réaliser, par la suite, un détartrage quatre fois par an pour garantir la santé dentaire.

 

Les gestes de prévention

Ici, l’adage « Mieux vaux prévenir que guérir » prend tout son sens. Il est indispensable de se brosser les dents au moins deux fois par jour, pendant deux minutes, en n’oubliant pas l’espace sous la gencive. L’utilisation du fil dentaire amoindrit les risques, de même que le détartrage au moins deux fois par an.

Partagez

Laissez un commentaire