Comment réagir face à une ou des dents cassées ?

0

Vous êtes tombé ou avez subi un choc et vos dents ont été touchées ? Cela constitue une urgence et vous devez vous rendre dans les plus brefs délais chez votre dentiste. Plus vite vous arrivez à son cabinet, plus grandes sont les chances de « sauver » votre dent (ou vos dents). Découvrez alors comment adopter la bonne réaction face à une ou des dents cassées.

 

Etre réactif

Une fois passé le premier choc, il faut réagir très vite. Dans le cas où la dent est cassée, le morceau qui s’est décollé doit être gardé dans la bouche pour qu’il puisse rester en contact avec la salive (attention à ne pas avaler le fragment !). De cette manière, la réparation est optimisée. Les chances sont encore plus élevées dans le cas où la cassure se trouve au niveau de la pulpe. La réparation proprement dite se fait à l’aide d’une colle spéciale. En cas de perte du morceau décollé, le dentiste peut procéder à une reconstitution de la dent en utilisant des composites.

Dans le cas où une dent a été expulsée à cause du choc, elle doit être remise en place dans le quart d’heure qui suit. En attendant, elle doit, une fois de plus, être conservée dans la bouche, le temps d’arriver chez le dentiste. Il est aussi possible de baigner la dent dans du sérum physiologique ou du lait. Comme on peut s’y attendre, les dents de devant, en l’occurrence les incisives et les canines, sont les plus souvent touchées.

 

L’intervention du dentiste

En cas de dent expulsée, le dentiste procède à une réimplantation après avoir soigneusement désinfecté la zone. Concrètement, la dent est maintenu en place à l’aide d’une contention faites d’un fil fixé par des composites.

En plus de la réparation des éventuelles cassures ou dents expulsées, le dentiste vérifie que les dents voisines sont intactes. Pour cela, il réalise des radiographies qui lui permettent aussi d’écarter la possibilité que la racine soit fracturée.

Par la suite, des visites régulières sont programmées jusqu’à 2 – 3 ans après le choc. Si vous constatez que la ou les dents traumatisées changent de couleur, vous devez vous en inquiéter. Et en cas de mort ou de nécrose, ceci ne se verrait que six mois environ après l’événement. Ce qui confirme l’importance des rendez-vous chez le praticien.

 

Un événement à ne surtout pas négliger

Un choc dentaire n’est pas du tout anodin. Parfois, on a tendance à ne pas s’inquiéter surtout lorsqu’aucune cassure ou expulsion n’a été déplorée. Pourtant, il est indispensable de consulter au plus vite. En effet qu’il s’agisse d’une dent de lait ou d’une dent définitive, les effets peuvent être désastreux. Si la dent de lait est expulsée ou enfoncée, le germe de la dent permanente peut être altéré. En cas d’absence de traitement un abcès peut apparaître.

Partagez

Laissez un commentaire