Dents sensibles : causes et solutions

0

Le phénomène de dents sensibles ou hypersensibilité dentaire est un trouble plutôt gênant. Derrière ce problème que beaucoup ont tendance à négliger se cache souvent une maladie pouvant avoir des conséquences plus ou moins graves. Mais de quoi s’agit-il exactement ? Pourquoi une telle sensibilité ? Quelles sont les solutions pour y remédier ?

 

L’hypersensibilité dentaire

L’hypersensibilité dentaire se caractérise par des douleurs relativement importantes qui se manifestent dans des conditions spécifiques. Les personnes sujettes à ce trouble ressentent une gêne en cas de contact avec des aliments trop froids, trop chauds, vinaigrés ou encore trop sucrés. Les élancements peuvent se manifester pendant le brossage des dents en cas de contact avec les couverts ou autres chocs.

Les douleurs peuvent ainsi être d’origine thermique, chimique ou mécanique, selon le cas. Mais la cause principale du trouble reste la même : l’absence de protection au niveau de la dentine. Cette zone sensible de la dent est directement exposée aux agressions extérieures, d’où les douleurs. Mais quelles sont les origines de cette mise à nue ?

 

Deux principales causes

Si l’hypersensibilité dentaire est causée par une exposition directe de la dentine aux agresseurs externes, celle-ci est généralement la conséquence, soit de la destruction de l’émail, soit de la rétractation des gencives.

La dégradation de l’émail est une cause courante. Elle peut être provoquée par l’utilisation d’une brosse à dent trop dure ou d’un dentifrice trop agressif. La consommation excessive de produits acides comme le vin blanc, le soda ou les jus de citron peuvent également en être la cause. Parmi les origines possibles d’un émail abîmé, on retrouve aussi les gastro-entérites et les crises de foie qui s’accompagnent de vomissements importants.

Quant à la rétractation des gencives, les causes sont aussi diverses, incluant une mauvaise technique de brossage, une gingivite chronique ou encore la consommation de certains médicaments comme les inhibiteurs calciques et les neuroleptiques. Dans certains cas, les soins dentaires comme la mise en place de plomb peuvent aussi entraîner la rétractation de la gencive.

 

Comment combattre l’hypersensibilité des dents ?

L’hypersensibilité dentaire peut être très difficile à vivre. Heureusement, il existe quelques astuces à mettre en œuvre. Il est recommandé d’effectuer le brossage des dents de façon plus douce et de toujours adopter les mêmes mouvements. Les brosses à dents à poils souples sont à privilégier et il est aussi indiqué d’utiliser un dentifrice désensibilisant. L’usage d’un gel ou d’un rince-bouche riche en fluor se révèle également efficace pour réduire les douleurs et la gêne qui accompagnent l’hypersensibilité dentaire. Afin de ne pas vous tromper sur le choix du produit, l’idéal est de demander conseil à un spécialiste.

 

L’hypersensibilité dentaire touche aujourd’hui près d’un adulte sur trois en France. Il s’agit pourtant d’un problème dont la solution réside pourtant dans une bonne hygiène bucco-dentaire au quotidien. Pour ceux qui en sont victimes, il est vivement conseillé de consulter un dentiste pour se faire guider dans l’achat des produits et des outils de soins dentaires adéquats. Le praticien prodiguera également des précieux conseils à appliquer dans la vie de tous les jours.

Partagez

Laissez un commentaire