SubliSmile centre de cosmétique dentaire

Remplacer une dent par un implant dentaire : les différentes étapes

0

Pour une raison ou une autre, vous avez perdu une dent. Vous songez sans nul doute à un remplacement par une dent artificielle. Vous pouvez alors vous tourner vers l’implant dont l’allure ressemble à s’y méprendre à celle d’une dent naturelle. Il faut prévoir un certain nombre d’étapes jusqu’à la pose définitive.

 

Un traitement onéreux

Remplacer une dent naturelle par une dent artificielle coûte cher. Avant de vous lancer, vous devez donc vous préparer financièrement, d’autant plus que ce type d’intervention ne bénéficie pas d’un remboursement confortable par l’assurance maladie. Il faut prévoir environ 1 000 euros par dent. Le budget est encore plus conséquent si plusieurs dents doivent être remplacées. Et l’argent n’est pas le seul élément à tenir compte. Il existe également d’autres conditions requises…

 

Indications et contre-indications

La mise en place d’un implant dentaire doit répondre à quelques impératifs. D’abord, le dentiste va analyser la santé du patient et s’assurer qu’il n’existe aucune contre-indication. Ce traitement n’est généralement pas possible en cas de diabète, de greffe, d’insuffisance rénale, d’irradiation antérieure au niveau du cou ou de la tête, de déficit immunitaire, de problèmes du cœur ou encore d’hémophilie. Le praticien doit réaliser divers examens afin de décider si l’implant dentaire est une option envisageable.

En matière de restrictions, le dentiste s’intéresse de près à l’os de la mâchoire laquelle doit être résistante. Celle-ci devra, en effet, accueillir une vis en titane sur laquelle sera fixée la dent artificielle. Il doit également y avoir assez d’os. Si tel n’est pas le cas (à cause d’un héritage génétique ou d’une décalcification), l’implant n’est réalisable qu’après une greffe osseuse ou une régénération osseuse.

 

L’implant dentaire proprement dit

La plupart des démarches qui vous mèneront vers la pose d’un implant dentaire sont prises en charge par votre dentiste habituel. Ce dernier peut même estimer le budget à prévoir pour votre « projet ». Toutefois, il ne peut pas toujours s’occuper de tout. Ces praticiens laissent parfois le soin à un chirurgien dentiste de prendre en charge la mise en place d’un implant en titane à l’intérieur de la mâchoire. Il s’agit en effet d’une véritable intervention chirurgicale. En ce qui concerne la fabrication proprement dite de la dent artificielle, c’est une compétence du prothésiste.

Le plus souvent, la pose d’un implant se fait sous anesthésie locale. Les conditions dans lesquelles ce geste est réalisé sont similaires à celles de toute autre chirurgie de la dent. La mise en place de l’implant implique, en outre, les mêmes risques : l’intervention est aussi anodine qu’une extraction lorsque le sujet est en bonne santé.

Partagez

Laissez un commentaire