SubliSmile centre de cosmétique dentaire

Tout savoir de la carie dentaire

0

La carie est une infection de la dent qui touche directement la structure de cette dernière. Il s’agit du problème dentaire que l’on rencontre le plus couramment.

 

Qu’est-ce qu’une carie ?

Une carie est donc une infection qui détruit petit à petit les tissus dentaires. Pour mieux comprendre le processus de destruction, il faut connaître la structure de la dent. Celle-ci est constituée de la dentine qui est recouverte d’émail. L’intérieur, qui se présente sous la forme d’une cavité, contient la pulpe. Il s’agit d’un tissu composé de fibres et de cellules.

L’apparition d’une carie est le fruit d’un processus sournois. D’abord, les dents sont fragilisées, notamment par les acides qui sont présents dans certains aliments (sodas, jus de fruit…). Petit à petit, l’émail se déminéralise. C’est le début de la maladie. Outre les acides, il y a les sucres dont les bactéries se nourrissent. C’est de cette manière que ces dernières se développent. Au fil du temps, il se forme une plaque dentaire bactérienne. Il convient de souligner que cette plaque se forme très vite après chaque repas. Mais celle-ci peut être éliminée en brossant les dents. En cas de mauvaise hygiène dentaire, la carie est inévitable.

 

Les principales causes de la carie

La carie peut avoir diverses origines mais on retrouve trois principales causes et la santé générale du patient entre en ligne de compte. D’abord, il y a l’environnement dentaire. Ensuite, il y a les bactéries, en l’occurrence les streptocoques et les lactobacilles. Enfin, le régime alimentaire est déterminant. Les risques de carie dentaires sont augmentés chez une personne qui consomme une grande quantité d’hydrates de carbone et d’aliments qui ont tendance à coller aux dents et à s’immiscer dans les espaces interdentaires. Tout cela associé à une mauvaise hygiène, le risque de carie est bien réel et non négligeable.

 

Symptômes d’une carie

Les symptômes dépendent du stade de la carie. La carie en elle-même n’occasionne pas de douleur, contrairement aux idées reçues. Les élancements apparaissent parce que la pulpe n’est plus protégée et devient alors très sensible. Les douleurs peuvent encore augmenter lorsque les tissus durs sont atteints.

Lorsque l’émail est touché, on constate une coloration anormale au niveau de la dent. Lorsque le mal a atteint la dentine, en plus de la coloration inhabituelle, on constate une sensibilité, notamment par rapport au sucre. La dent est, en outre, « trouée ». Lorsque la carie a atteint la pulpe, les douleurs apparaissent par épisode de façon continue ou épisodique. On constate en plus d’autres signes : cavité dentaire plutôt profonde, mauvaise haleine ou encore abcès. Dans les cas extrêmes, la dent peut être totalement détruite.

 

Quel traitement ?

Le traitement dépend de la gravité de la carie. Si les dégâts se limitent à l’émail et à la dentine, une obturation suffit pour y remédier. Si les dommages sont plus étendus, la mise en place d’une couronne est nécessaire. En cas d’atteinte du nerf, une dévitalisation de la dent est nécessaire et le dentiste procède à un traitement canalaire. Dans tous les cas, il faut savoir qu’une carie non traitée continue d’évoluer. Au final, les bactéries attaquent l’os. Un abcès dentaire est alors à craindre et dans les cas extrêmes, l’extraction de la dent est inévitable.

Partagez

Laissez un commentaire