SubliSmile centre de cosmétique dentaire

Dans quel cas la greffe de gencive est-elle préconisée ?

0

La greffe de gencive est une intervention qui est préconisée dans des cas précis. Cette opération permet d’augmenter le volume de la gencive attachée et de la renforcer, ce qui favorise alors la prévention du déchaussement de la dent. Mais dans quel cas opter pour cette intervention ? En quoi consiste-t-elle ? Voici les détails.

 

A quel moment faut-il recourir à la greffe de gencive ?

La greffe est préconisée lorsque les dents sont déchaussées : il se produit une récession de la gencive. La dent est « à nu » tandis que la racine est apparente et la gencive s’est contractée pour diverses raisons. Si rien n’est entrepris, il se peut que la gencive se rétracte encore plus et la dent peut finir par tomber. Et cela risque de fragiliser les tissus de soutien. Le spécialiste ne réalisera la greffe de gencive ou greffe gingivale que si le patient éprouve une véritable gêne. Quant à l’opération, elle est plus ou moins douloureuse. Dans le cas où la gencive ne se rétracte que légèrement, cela n’est pas dangereux pour la dent et ne requiert donc pas une greffe gingivale. Cependant, quand la dent est menacée ou si la douleur ressentie est insupportable, il est préférable de recourir à l’opération.

 

Les différentes techniques utilisées pour réaliser la greffe gingivale

La technique de greffe gingivale consiste globalement à prélever une fine couche de tissu au niveau du palais pour la disposer là où le déchaussement est constaté, afin d’en stopper la progression. Cela a pour objectif d’épaissir la gencive attachée et de stabiliser la zone. Une greffe de gencive peut également servir à couvrir une racine apparente. On distingue de types de greffe de gencive, à savoir les greffes allogènes et les greffes autogènes. Concernant ces dernières, le greffon est retiré du palais du malade avant d’être placé sur la gencive rétractée. En principe, l’incorporation et la guérison sont rapides. A noter qu’une légère sensibilité au palais est à prévoir.

 

Ce qu’il faut faire avant d’envisager une greffe gingivale

Avant d’envisager une greffe de gencive, il est important d’adopter une bonne hygiène bucco-dentaire. Une mauvaise hygiène pourrait, en effet, compromettre la réalisation de cette opération. Ainsi, après chaque repas, il est recommandé de se brosser les dents pendant au moins deux à trois minutes. Il ne faut pas non plus négliger l’usage de brossettes inter-dentaires ou de fil dentaire, permettant de supprimer tous les résidus d’aliments, coincés entre les dents. Bien évidemment, après l’intervention, l’adoption une bonne hygiène bucco-dentaire s’avère encore plus primordiale. Il convient de noter qu’avant la greffe, un détartrage peut être preconisé.

Partagez

Laissez un commentaire