SubliSmile centre de cosmétique dentaire

Tout savoir sur l’opération des dents de sagesse

0

Les dents de sagesse sont les dernières molaires qui font leur apparition vers l’âge de 17 ou 18 ans. Les dentistes les nomment également « numéro 8 » car il s’agit des huitièmes dents à compter du milieu des incisives. Normalement, une personne adulte en détient quatre, bien que certains n’en possèdent qu’une, deux ou trois, voire aucune. Dans certains cas, il s’avère inévitable de procéder à l’opération de ces dents.

 

Pour quelles raisons recourir à une opération des dents de sagesse ?

Une opération des dents de sagesse ne devrait être envisagée qu’en cas de problèmes ou de pathologies induites. L’opération est notamment réalisée dans le cas où ces dernières se développent à un mauvais emplacement ou encore lorsqu’elles dissimulent des points infectieux récurrents. Cette opération peut également être entreprise pour compléter un traitement orthodontique.

 

Où se passe l’intervention ?

Dans la plupart des cas, cette opération se déroule au sein du cabinet du dentiste. Ce dernier entamera le prélèvement des dents deux par deux et sur le même côté. Cette procédure est réalisée sous anesthésie locale. Durant une opération unique, il est aussi possible d’extraire les quatre dents de sagesses à la fois. Cela doit toutefois être effectué sous anesthésie générale, au sein d’une clinique ou dans un centre hospitalier où le prix de l’intervention peut se révéler élevé. Avant l’opération, certains examens sont réalisés, à savoir la radiographie panoramique et dans certains cas un scanner des mâchoires. Dans le cas où une anesthésie générale est prévue, une consultation d’anesthésie est alors indispensable.

 

Le déroulement de l’opération des dents de sagesse

Au sein du cabinet du dentiste, la durée de l’opération dépend des difficultés que le praticien pourra rencontrer. En général, elle dure entre 1 heure et 1 heure et demie. Le praticien commence par procéder à l’anesthésie régionale suivie de l’anesthésie locale, en effectuant des piqûres au niveau de la gencive et de la dent. Dans le cas où les germes ou les dents sont inclus, le dentiste soulève la gencive afin de mettre l’os à nu et se sert pour cela d’une fraise à os. Il libère la dent ou le germe puis procède à un prélèvement. L’opération s’achève par le nettoyage et la suture de la gencive.

 

Ce qu’il faut faire après l’intervention

Après l’opération, il est recommandé d’appliquer du glaçon durant une dizaine de minutes toutes les 30 minutes. En même temps, le dentiste peut prescrire des anti-inflammatoires ainsi que des antalgiques. Il recommandera en outre de prendre du repos et de n’effectuer aucun effort physique car cela risque de favoriser le saignement de la gencive. Il est, par ailleurs, déconseillé d’utiliser des bains de bouche, de consommer du liquide ou des aliments bouillants, ainsi que de prendre du tabac et de l’alcool. Enfin, une consultation est programmée une semaine après l’opération afin de voir si la cicatrisation de la plaie se déroule normalement.

Partagez

Laissez un commentaire